Stop-Linky Piémont - vallée de la Bruche (Bas-Rhin)
(groupe de Plaine)

Le collectif Linky-non-merci-Bruche-Piémont agit dans nos villages pour éviter la diffusion du compteur Linky.

*Soutenez ses actions
*Participez aux réunions publiques qu'il organise
*Diffusez autour de vous les informations sur les problèmes engendrés par les Linky
*Faites connaître votre refus à vos élus.



Si vous habitez dans d'autres territoires que le Piémont - Vallée de la Bruche, nous pouvons également vous aider.

Néanmoins, prenez conscience que pour être efficace il faut que vous fédériez les énergies anti-Linky près de chez vous

Vous n'êtes pas seul-e-s. Regroupons-nous pour être plus efficaces!

*Les compteurs Linky ne sont pas encore posés dans votre commune (desservie par ES), soyez vigilant-e-s; il est encore temps de vous y opposer, mais ne tardez pas.

*Dans les communes desservies par Enedis, ne nous laissons pas imposer un compteur Linky contre notre gré. Même s'il est déjà posé, faisons entendre notre voix, faisons respecter notre choix!



logo




Soyons attentifs et n'attendons pas qu'il soit trop tard!

Si le développement des compteurs Linky avec toutes les abértations voire perversions que ce matériel porte, nous occupe principalement, il faut également être très vigilants et même s'opposer de manière forte au déploiement de la 5G sur notre territoire. Les dangers pour la santé semblent des plus inquiétants et les arguments développés pour la mise en oeuvre de cette technologie des plus mensongers.
Une des questions à se poser est celle de savoir si nous avons besoin de cette technologie au regard de son coût dans différents domaines.

N'hésitez pas à signer les pétitions qui circulent contre cette technologie. Par exemple celle-ci.

Début mars, le Conseil d'Etat, saisi par deux associations sensibles aux dangers de la 5G, s'est engagé à rendre une décision sur le fond quant au déploiement de cette technologie, avant l'été 2020. Pour lire le communiqué du Conseil d'Etat et ses motivations, cliquez ici.





Notre But

Ce site a pour ambition d‘informer les habitants de Plaine (67420), du Piémont et de la vallée de la Bruche sur les problèmes liés aux compteurs communicants de type Linky.

-Nous défendons l‘idée que chacun doit avoir le choix d‘accepter ou de refuser la pose d‘un compteur communicant chez lui, en toute connaissance de cause.

-Avant d'accepter la pose du compteur, renseignez-vous sur les conséquences écologiques, financières, sanitaires des compteurs communicants en multipliant les sources d'information. Pensez également à votre voisinage. Toutes les informations que ce site contient sont également à la disposition des habitants d‘autres communes en France qui se sentent concernés par la pose des Linky.


Vous pouvez utiliser tous les documents que nous mettons à votre disposition en téléchargement. Ils sont, pour la plupart, modifiables (.doc ou .docx) pour que vous puissiez les adapter à votre situation. Ceux qui nous ont été transmis ont été anonymés pour respecter leur auteur.


Le point de départ de notre engagement





Les dernières nouvelles

*Très important !!

(info la plus récente en haut - mise à jour: 31/12/2020)


Risques d'incendie, on vous le disait! Même Enedis a des doutes comme en témoigne cet article tiré du site Médiapart, téléchargeable ici

La politique d'Enedis a consisté à poser le plus vite possible, le plus grand nombre de Linky, négligeant ou occultant les normes de sécurité les plus élémentaires notamment pour les installations les plus anciennes.
Plutôt que de pallier la dangerosité des installations, Enedis préfère minimiser voire occulter le souci à grand renfort de campagne de communication ou en utilisant les médias pour dédouaner son compteur.

Nous ne pouvons dire si le courrier reproduit ci dessous est en lien avec les "précautions" d'Enedis, mais, quoi qu'il en soit, voici ce que cette société ose demander (question précaution et sérieux, il faut qu'elle revoie ses protocoles): merci de bien vouloir trifouller le compteur, nous n'allons tout de même pas payer un technicien pour vérifier ce que nous avons mal fait !!!!!!

photosenedis

(cliquer avec la souris sur la photo pour zoomer)



*Les certitudes et l'arrogance d'Enedis mises à mal La Cour d'appel de Bordeaux a reconnu, le 17 novembre 2020, les dommages causés par Enedis et le Linky à treize plaignantspersonnes électrosensibles. Dans son jugement la Cour a confirmé que l’installation du Linky n’était pas obligatoire, car « contrairement à ce qu'affirme la société Enedis, aucun texte légal ou réglementaire, européen ou national n’impose à Enedis, société commerciale privée, concessionnaire du service public, d’installer au domicile des particuliers des compteurs Linky ». Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, la Cour a également reconnu que la fonction ajoutée au Linky par Enedis qui permettait de savoir quels appareils électriques sont utilisés par un abonné, était illicite.
Néanmoins, la juridiction bordelaise n’a pas souhaité appliquer les éléments constatés par elle aux personnes non électrosensibles qui demandaient le retrait du Linky. Ceci dit, tous les espoirs sont, désormais, permis.
Pour plus de précision, lire cet aricle ou celui-ci.

*A Nubécourt (55) un habitant porte plainte contre Enedis, après que son compteur Linky, posé contre sa volonté, a grillé dans la nuit du 17/10, Heureusement aucun départ de feu n'a été constaté mais le Meusien a été privé d’électricité durant un très long moment. Le procureur de la République, décide de ne pas donner suite...nous n'avons pas les détails de cette affaire, mais on peut se demander pourquoi.

*In-croy-able !!! Quelle honte !!! Qui pourrait croire qu’une telle mésaventure puisse arriver en France ??? Qui pourrait penser que les agents d’Enedis soient capables de tels ignominies (et de plus d’actes illégaux) ????

A Plaine, une famille (2 adultes et 2 enfants) privée d’électricité durant plusieurs jours parce qu’elle refusait la pose d’un compteur Linky. La preuve en image et la suite dans la rubrique « Les dernières actions à Plaine », c’est stupéfiant et surtout édifiant !.
Cet article des DNA est très clair.

photosdna

(cliquer avec la souris sur la photo pour zoomer)

Pour accéder à la version en ligne, cliquer ici



La vidéo des échanges avec le technicien Enedis:



*Nous ne sommes pas les seuls à dénoncer les méthodes employées par Enedis et ses sous-traitants pour imposer le Linky à ceux qui refusent cette technologie. Des opposants au Linky "demandent au Syndicat départemental d’énergie électrique de la Gironde de contrôler les méthodes de déploiement du boîtier connecté". Lire la suite en cliquant ici

*Dans la région, comme dans notre vallée, Enedis continue de bafouer nos droits. Une habitante de Munster en a malheureusement fait les frais. Voir son témoignage dans l'Alsace

*Les soupçons de feux provoqués par les Linky se multiplient. A lire en cliquant ici. Un deuxième cas dans l'Avignonnais, dont vous pouvez prendre connaissance ici

*Des personnes électrosensibles sont de plus en plus nombreuses à obtenir gain de cause lorsqu'elles portent plainte contre Enedis. Il est cependant regrettable de devoir aller jusqu'en appel pour faire valoir son bon droit et que le principe de précaution évoqué dans cette affaire ne s'applique pas à tous. Lire les détails ou la Une du Dauphine en cliquant ici ou encore l'Arrêt de la Cour d'Appel
Un autre exemple plus récent. A lire en cliquant ici

*Une visioconférence de Sébastien Lhomme, l'un des premiers et des plus farouches opposants aux compteurs dits "intelligents". A visionner en cliquant ici

*ça bouge! Les oppositions contre les Linky sont de plus en plus nombreuses, mais surtout elles sont aussi exprimées par les instances officielles. Ainsi, la CNIL épingle entre autres Enedis pour sa gestion de nos données personnelles; ce n'est, malheureusement pas la première fois, ce qui tend à prouver ce qu'est cette société. Pour lire le détail, cliquez ici ou encore ici pour d'autres détails, mais aussi sur ce lien pour lire un article du journal Libération.
Les antilinky s'organisent. Même si Enedis prétend, dans les médias que "Le déploiement des compteurs Linky se déroule dans de bonnes conditions" et que "son installation, [...] se fait dans le respect total de la propriété privée" tout en prenant soin de préciser qu'elle "ne peut relever d'un choix personnel dans la mesure où la loi est claire sur le caractère obligatoire du déploiement" (forme de menace pour forcer la main des plus indécis et ainsi prouver que tout se passe, en effet, bien), il semble cependant que les usagers ne connaissent pas, tous, cette situation idyllique que "vivent au quotidien nos clients et nos équipes sur le terrain", selon Enedis. Voir l'article de France info sur ce sujet. En effet, un cabinet d'avocats toulousains a pris l'initiative de regrouper les opposants aux compteurs Linky. Leurs arguments rejoignent, en tout point, ceux que nous énonçons sur ce site depuis plus d'un an, preuve de leur pertinence. Pour plus de détails. N'hésitez pas à rejoindre le collectif qu'ils ont formé. Pour plus de précisions cliquez ici ou rendez-vous sur leur site.

*Le combat continue, ne baissons pas les bras et ne nous laissons pas imposer un outil (le Linky et sa technologie dangereuse) que nous ne souhaitons pas avoir chez nous !
Les méthodes anormales, et pour certaines illégales, employées par Enedis et ses sous-traitants ont eu raison des opposants au compteur Linky les moins déterminés ou les moins armés pour se défendre. Nous ne pouvons que déplorer qu’Enedis ait volontairement bafoué le choix des citoyens et leurs droits (et parfois ceux des Maires, par l'intermédiaire des instances politiques ou judiciaires). De même, nous ne pouvons que dénoncer le fait qu’Enedis tienne des discours très souvent contraires à ses actes. Enfin, nous ne pouvons que regretter qu’Enedis n’ait pas pris en compte la demande des élus qui sont intervenus pour que cesse la pose forcée et violente des Linky.
En réponse à cette violence d’Enedis, mais surtout pour nous protéger, il existe une solution qui consiste à faire poser un filtre. Il existe plusieurs modèles (voir celui-ci ou cet autre). N'HESITEZ PAS A MANIFESTER VOTRE REFUS AU LINKY DE CETTE MANIERE. N’étant pas spécialistes de cette technologie, nous vous incitons à vous renseigner au préalable sur l'efficacité de ce système tout à fait légal (puisque posé chez vous).

*Strasbourg électricité Réseau. Notre territoire à la particularité d’être également desservi en électricité par « Strasbourg électricité Réseau », en plus d'Enedis. Habitant-e-s des communes sous contrat avec ÉS, mobilisez-vous pour lutter contre les travers du compteur Linky et sa dangerosité (principalement le CPL).
Notre collectif s’est donné comme objectif d’agir à courte échéance pour qu’une technologie alternative au CPL soit déployée là où cela est encore possible.

*Quand on vous disait que votre facture allait grimper. Dans cette affaire, le compteur serait, semble-t-il, défectueux, heureusement pour la victime, de manière très visible, mais ce fait prouve que le matériel et la technologie Linky ne sont pas au point.

*L'Assemblée nationale se penche sur Le compteur Linky.
Une proposition de résolution a été deposée par une petite vingtaine de députés, le 10 avril 2019 pour demander "la création d’une commission d’enquête sur les conséquences du programme d’installation des compteurs communicants Linky".

Nous espérons que leur demande, motivée par "les controverses et contestations" engendrées par le Linky, sera entendue.
Nous pouvons soutenir cette action en la relayant auprès de nos élus de proximité (députés de circonscription, maires, élus départementaux ou régionaux) afin qu'ils manifestent leur intérêt pour cette action et fassent état de l'urgence d'une réflexion à propos des compteurs Linky.

Pour lire la proposition de ce groupe de parlementaires, cliquez ici.

*C'est à plus rien n'y comprendre !
Le Conseil d'État décide que les communes ne sont plus propriétaires des réseaux et des matériels électriques dès lors qu'elles ont transféré leurs compétences en la matière à des syndicats départementaux. Le même Conseil d'État a jugé qu'un maire n'avait pas à prendre des mesures pour assurer la protection de ses administrés contre les ondes électromagnétiques.
On marche sur la tête; c'est sûrement la preuve que ces ondes sont néfastes à la santé ...de nos décideurs, car la propriété est bien inscrite dans la loi et certains frais sont toujours à la charge des communes ! Pour faire tenir son raisonnement, le Conseil d'État évoque le fait que "le transfert d'une compétence entraîne de plein droit la mise à la disposition de la collectivité bénéficiaire des biens meubles et immeubles utilisés" et conclue que "le syndicat départemental [Enedis] était propriétaire des compteurs électriques".

La seule "bonne nouvelle" dans ce jugement de la plus haute juridiction administrative est que l'État a obligation "de veiller non seulement au bon fonctionnement de ces compteurs, mais aussi à la protection de la santé publique par la limitation de l'exposition du public aux ondes électromagnétiques". L'État devant prendre les mesures nécessaires. On demande à voir ! (à Tours, il a fallu un procès pour obtenir "le retrait de compteurs Linky chez treize particuliers pour raisons médicales", ...13 sur 121 plaignants!) Voir cet article. ou celui-ci.

Pour connaitre les détails du jugement du Conseil d'État, lire l'article des DNA du 15 juillet 2019 et la décision rendue par le Conseil d'Etat.

Pour autant, ne baissons pas les bras ! Si les communes ne peuvent plus invoquer la propriété des compteurs, elles ont d'autres arguments à faire valoir et surtout, nous - particuliers - nous pouvons toujours faire entendre notre refus (voir les possibilités d'agir, ici).



*En Alsace, la liste des accidents liés aux compteurs Linky s'allonge


*Dans la vallée de la Bruche, la pose d'un Linky engendre un court-circuit qui a détruit le compteur puis a occasionné des dégâts dans l'installation électrique de la maison (+ d'autres dégâts matériels et une électrisation). Ces dommages sont-ils dus à une erreur commise par le technicien de la société "OK service" ou à système électrique défaillant ? Nous ne le savons pas, mais ces incidents ont eu lieu au moment du changement du compteur.

*Ailleurs en Alsace (à Herrlisheim-pré-Colmar), c'est "un feu [qui] s’est déclaré dans la partie basse d’un coffret électrique durant la nuit suivant l’installation d’un compteur électrique Linky, le 12 juillet dernier vers 5 h".
Voir l'article des DNA.



*Les dernières actions à Plaine

(info la plus récente en haut - mise à jour: 19/09/2020)


*La galère d'une famille de Plaine
Un habitant de Plaine qui souhaitait quitter l’opérateur historique EDF pour un fournisseur d’énergie verte a eu la désagréable surprise de se voir imposer la visite d’un agent Enedis pour changer son ancien compteur contre un Linky.
Le site du nouveau fournisseur précise pourtant sur deux pages différentes : « Le changement se fait dans la continuité avec le même compteur » « rien ne change pour vous au quotidien : Vous gardez le même compteur ».
À l’arrivée de l’agent Enedis, le Pienneré signifie clairement son opposition au Linky. Le compteur étant dans le logement, il refuse alors de laisser entrer le technicien. Après avoir, semble-t-il, téléphoné à sa hiérarchie, l’employé d’Enedis prend la décision d’ouvrir le coffret électrique qui, lui est en limite de propriété, et coupe l’électricité puis il repart, laissant une famille avec deux enfants sans électricité. Visiblement, ça ne lui pose aucun problème, ni cas de conscience.
Le particulier a eu le réflexe de filmer les échanges avec l’agent Enedis ainsi que les appels téléphoniques qu’il a passés ensuite à cette société pour demander le rétablissement immédiat de l’électricité, ce que ses correspondants ont refusé catégoriquement (tant qu’il n’excepterait pas un compteur Linky).
Face à cette attitude scandaleuse, violente et illégale, les échanges filmés ont été mis sur des réseaux sociaux et le Président du Conseil départemental informé. Stéphane Lhomme, l’un des opposants au Linky les plus actifs en France, a été contacté.
Notre famille est passée par des phases d’écœurement contre Enedis, d’autres où elle était bien décidée à lutter jusqu’au bout pour refuser le Linky. Elle a vécu de vrais moments de découragement (vivre sans électricité donc sans eau chaude, ni réfrigérateur n’est pas simple). L’envie de renoncer à leurs convictions et d’accepter le Linky a même effleuré les parents. Vous pouvez lire le récit de la vie de cette famille durant les 3 jours de cauchemard sans électricité, en cliquant ici.
Constatant le battage médiatique qui a été fait autour de cette affaire sur les réseaux sociaux et via l’agence France presse qui a relayé l’histoire aux médias locaux, ….un brave agent Enedis est venu rétablir l’électricité après 3 jours de privation.
Cette histoire est scandaleuse, surtout de la part d’une société qui s’affiche comme voulant « demeurer attentif à nos préoccupations ». Aujourd’hui elle peut présenter ses excuses comme elle le fait savoir dans l’article des DNA (excuses que la société Enedis n'a d'ailleurs pas présenté directement à la famille victime), mais est-ce suffisant face aux milliers de personnes qui ont eu à subir le harcèlement d’Enedis. Et que dire de l’attitude de la gendarmerie qui aurait refusé la plainte de notre Piènneré ?
Cette affaire est la preuve qu’il faut rester déterminé contre les agissements d’Enedis qui n’hésite pas à utiliser des méthodes de voyous. Elle est aussi la preuve qu’il ne faut pas se laisser intimider par des actions totalement illégales mise en œuvre par ceux qui brandissent la loi pour nous imposer une technologie que nous sommes nombreux à refuser. Est-il normal de payer ce prix pour faire valoir ses idéaux et son engagement citoyen ? Enfin cette histoire est aussi la preuve qu’il faut se battre ensemble : c’est grâce au collectif antilinky de Gironde qu’un retour à la normale a été possible et grâce au soutien des réseaux sociaux que cette famille a tenu bon

Vous qui hésitez encore, vous qui refusez le Linky tant qu’Enedis ne vous cause pas trop d’ennuis, gardez cet exemple en mémoire ; il faut parfois se battre plus que de raison (malheureusement) pour faire vivre ses convictions.

*Enedis de plus en plus agressif, mais ne vous laissez pas impressionner par leurs méthodes inqualifiables!
Malgré une réponse faite à la lettre d'Enedis à propos des coffrets électriques barricadés (cf. ci-dessous: "Enedis passe à l'attaque!") -réponse dans laquelle l'un des destinataires précisait qu'il ne s'opposait pas à l'accès du coffret pour le relepresenvé du compteur- Enedis continue ses intimidations en envoyant un second courrier, cette fois, avec AR. Non seulement le document, [ voir le recto ici et le verso ici ] ne fait pas état de la réponse de la personne (au contraire), mais, en plus, il présente des arguments plus menaçants et plus faux les uns que les autres.
Voici la réponse qui a été faite à cette nouvelle provocation d'Enedis, envoyée, elle aussi, avec AR. Télécharger ici la réponse qui a été faite au courrier avec AR d'Enedis.
Le plus drôle, si l'on peut dire, est que l'habitant qui "empêcherait Enedis d'effectuer les opérations de comptage" a reçu l'information qu'un agent avait bien effectué le relevé de son compteur électrique (voir la copie d'écran). Bref, Enedis se fiche du monde: ses menaces n'ont rien à voir avec le fait qu'une chaine gène la sécurité ou le relevé des compteurs, mais bien la seule opération de pose des Linky!

*Enedis passe à l'attaque bafouant, de ce fait, notre choix de refuser le Linky.
A Plaine, des habitants qui avaient barricadé le coffret électrique se situant à l'extérieur de leur propriété ont reçu une lettre leur rappelant qu'ils doivent laisser accès au compteur sous peine de poursuites juridiques.
Une fois de plus, les arguments employés par Enedis se veulent inquiétants, voire culpabilisants (problème de sécurité et "d'accès pour les services de secours") et menaçants ("nous nous réservons le droit d'engager votre responsabilité devant les tribunaux compétents"). Ils font l'amalgame entre "la sécurité" (une préoccupation ) laquelle nous sommes tous sensibles) et "les activités de comptage telles que la pose, l'entretien ou le renouvellement"...(chercher l'erreur dans ce dernier argument / je vous aide: la pose, le renouvellement ... ne sont pas des activités de comptage). Il semble, qu'Enedis oublie, un peu vite, que les soucis avec les compteurs sont, jusqu'à présent, de leur fait ainsi que le non-respect du droit (normes de pose, respect de la propriété privée). Que l'on se rassure, car Enedis "est attentif à nos préoccupations".
Télécharger ici le courrier reçu par des habitants de Plaine, et ici la réponse d'un des destinataires de la lettre d'Enedis.

*Lettre à Mr le Député de la 6e circonscription: comme nous l'avions fait avec nos élus cantonaux, nous avons alerté Mr Furst, député de la circonscription dont dépend la commune de Plaine (et les villages de la vallée de la Bruche et du Piémont).
Nous avons reçu de sa part, une réponse qui est malheureusement, en partie, erronée: ainsi, si, selon M. le Député, "les élus alsaciens, parlementaires, conseillers départementaux et maires à travers notamment l'association des maires du Bas-Rhin, [interviennent] régulièrement auprès d'électricité de Strasbourg afin de connaître les modalités de déploiement de cette technologie sur notre territoire et les choix retenus par notre opérateur local" (je cite la réponse reçue) -engagement que l'on peut saluer- notre élu semble ignorer que nous relevons PAS TOUS de l'"entreprise locale de distribution d'électricité, propriétaire de son réseau" (je cite).
De même, on ne peut que s'étonner de son affirmation, lorsqu'il mentionne: "les possibilités d'interventions des élus sont relativement limitées et la question relève plus strictement de la relation entre le gestionnaire et ses clients.". NON, M. le Député, sauf erreur de ma part, c'est bien en partie à l'Assemblée nationale où vous siégez, que les lois sont votées ou modifiées et votre poids, en qualité d'élu de la République est bien plus fort auprès d'une société qui bafoue les législations ou ne respecte pas les libertés individuelles, que celui d'un simple citoyen. Et, il est un peu facile de nous conseiller "si des infractions et délits [...] devaient survenir, [...] de porter immédiatement plainte contre ses auteurs afin de ne pas laisser prospérer de telles pratiques". Vous avez raison, mais nous vous avions contacté pour obtenir votre soutien auprès des habitants du territoire victimes des abus d'Enedis. Un procès contre un grand groupe est toujours long, coûteux, risqué et traumatisant pour un individu seul. Avant d'arriver à de tels extrêmes, l'intervention d'un représentant de la République apparaît être une alternative plus raisonnable.

*Le parti pris d'un maire: maladresse ou manque d'objectivité?
Dans le compte rendu de la séance du conseil municipal du 07 mai 2019, dans le paragraphe concernant l'incendie qui a ravagé une maison à Champenay, le maire de Plaine souligne qu'"aucune perturbation du réseau n’a été constatée. ENEDIS a assuré dans l’heure la mise en sécurité du réseau électrique et le rétablissement de l’alimentation en électricité des immeubles voisins".
Est-il normal de mettre l'accent sur ce qui fait parti de la mission d'Enedis fût-elle effectuée avec promptitude, quand on refuse de prendre position et d'agir face aux irrégularités de la même société lors de la pose des compteurs Linky ?

*Mai. Nous venons de recevoir la réponse de M. Bierry, suite aux copies des différentes lettres que nous lui avions adressées. Pour lire la suite et prendre connaissance du courrier de M. Bierry, menu "Le point à Plaine" mai /#1).

*Fin avril. Attention, les installateurs de "OK service" sont de nouveau dans notre commune de Plaine (et peut-être dans d'autres communes du Canton). Si vous ne souhaitez pas un compteur Linky, ne vous laissez pas intimider par eux! (Pour lire les détails, menu "Le point à Plaine" avril /#3).

*Fin avril toujours: Des habitants de Saint-Blaise la Roche ont eu la désagréable surprise de constater qu'un compteur Linky a été posé en leur absence, alors qu'ils avaient signalé par courrier leur refus à Enedis.
Pour éviter ce type de mésaventure scandaleuse, mentionnez sur le coffret électrique votre opposition au compteur Linky et barricadez-le, puisque nos choix ne sont pas respectés.

*Mi-avril. Réception d'un courriel envoyé par le Cabinet de M. Bierry, Président du Conseil départemental: M. Bierry devrait contacter la société "Enedis" pour "dénoncer les méthodes agressives qu’ils utilisent à l’égard des habitants du Bas-Rhin". Nous ne pouvons que saluer cette annonce; en attendant qu'elle soit suivie des faits et qu'elle ait un véritable impact sur Enedis et son sous-traitant.

*Fin mars. Nous avons adressé un courrier à M. le Maire de Plaine, le 22 mars 2019 pour le mettre en demeure d'agir contre les malversations des sociétés Enedis et Ok service sur la commune ou, a minima, de dresser un procès verbal pour les constater de manière officielle.
Nous attentons la réponse de la mairie.

*Le 15 avril, nous nous sommes rendus à la mairie de Plaine pour avoir des réponses à propos de notre lettre du 22/03. Le Maire avec qui nous avons pu discuter campe sur ses positions. (Pour lire les détails, menu "Le point à Plaine" avril /#1).





*Ailleurs dans le territoire du Piémont-vallée de la Bruche

(info la plus récente en haut - mise à jour: 23/12/2019)


*Des communes dont il faut saluer l'engagement
Plusieurs communes de notre territoire ont pris des motions ou ont marqué leur opposition au compteur Linky
-Biblisheim
-Heiligenstein
-Mertzwiller
-Mittelbergheim
-Obernai
-Wildersbach

*Les communes d’Obernai et de Heiligenstein, rennoncent, à leur tour, à s'opposer à la sous-préfecture pour refuser la pose des Linky sur leur territoire ! Et pourtant, la résistance de ces deux maires aux injonctions administratives avait été très forte. Lire les articles de la Presse. Pour Obernai; pour Heiligenstein.

*A Stotzheim, pas de débat contradictoire.
Les élus de la commune refusent d'entendre les contre-arguments à la version d'Enédis et ils se rangent derrière ce seul avis (et celui du Sous-préfet).
Sans plus de réflexion, l'équipe municipale considère le risque sanitaire pour la population, "pas avéré". Elle déclare les problèmes de protection de la vie privée et le principe de libre administration, non fondés.

*A Andlau.
Face aux positions ouvertement pro Linky du maire (rien de moins que 7 pages dans 2 bulletins municipaux pour convaincre des bienfaits du compteur!), un courrier rétablissant quelques vérités et dénonçant la désinformation et la dérision de l'élu sur le sujet, a été distribué dans toutes les boites aux lettres de la commune.
Bravo pour cette action. En espérant qu'elle porte ses fruits auprès de tous les habitants de la commune qui hésitent encore ou qui ne "savent pas".

* A Obernai.
Le maire et son Conseil municipal prennent une délibération contre la pose des compteurs "intelligents". Cette décision, que l'on doit saluer, fait suite au vote d'une motion. Il s'agit de permettre aux habitants qui refusent la pose des compteurs de nouvelle génération de pouvoir appuyer leur refus sur l'expression de l'équipe municipale.
Lien pour lire l'article des DNA> qui relate la décision prise à Obernai.





Pourquoi refuser le Linky

En résumé


Des problèmes sanitaires : risques électromagnétiques (le plus souvent exclus des contrats d'assurance) / utilisation du courant porteur chez vous / installation de concentrateurs à proximité des habitations / etc..

Des problèmes économiques : aucun avantage pour le consommateur (pire : une augmentation de nos factures) / mise au rebut de 35 millions de compteurs en parfait état de marche / etc..

Des problèmes de sécurité : risques d'incendie très élevés / des données personnelles récoltées / etc..

Non respect de la vie privée : récolte importante de données sur nos habitudes de consommation (nos données sont de plus peu protégées) et vente sans notre accord / etc..



Quelques articles simples qui résument bien les soucis liés au Linky et l'attitude d'Enedis


Le vrai visage d'Enedis face aux critiques énoncées par le journal Ouest-France

Qui va payer la facture? Chez Enedis, on a une façon un peu particulière de présenter le problème, malgré un rapport clair de la Cour des comptes sur le sujet!

le magazine "60 millions de consommateurs" a enquêté sur les critiques adressées aux compteurs Linky! N'y aurait-il qu'Enedis pour ne pas voir les problèmes?



*A lire avant tout



*Les explications



*Les problèmes de santé

-Les influences nocives du CPL



-Les cancers dûs au CPL

A ce jour, aucune étude ne permet de démontrer le caractère cancérogène du CPL, mais aucune étude ne conclut à l'inverse...un doute existe, le principe de précaution devrait donc être appliqué



*Les conséquences sur le voisinage

Vous vous apprêtez à accepter un compteur Linky, par conviction personnelle, par ignorance des dangers, parce que le sujet ne vous intéresse pas ou par lassitude de devoir vous opposer à Enedis ou encore parce que vous avez entendu dire que "c'est la loi", etc.

Prenez, néanmoins conscience, que votre acceptation a des conséquences sur votre voisinage: le CPL délivré chez vous pour récupérer les données de votre compteur communicant, "arrosera" tout le quartier et se diffusera aussi chez vos voisins non-équipés d'un Linky.



*Linky une gabegie d'argent...pas pour tout le monde

Enedis remplace dans 35 millions de foyers français, des compteurs qui fonctionnent. Un comble! Un désastre écologique et économique!

La cour des comptes dénonce, dans son rapport public annuel de 2018, "un dispositif [estimé à 5,7 Md€] coûteux pour le consommateur mais avantageux pour Enedis". C'est le consommateur qui, au final, payera les coûts inhérents au programme Linky (un système dénommé "différé tarifaire" et applicable à partir de 2021).

La cour des comptes précise, également, que le déploiement des Linky "privilégie la satisfaction des besoins du distributeur (ENEDIS) mais… les préoccupations du consommateur d’électricité (protection des données personnelles, sécurité informatique, questions sanitaires autour des ondes électromagnétiques, droit de la consommation, maîtrise de la demande d’énergie) ne semblent pas être au cœur du dispositif".

En effet, Enedis change de métier et devient un collecteur de données personnelles. En 2016, le président du directoire de la société Enedis annonçait "Notre métier évolue et nous sommes désormais un opérateur de big data qui va bientôt gérer 35 millions de capteurs connectés". Nos données personnelles (manières de consommer l'électricité, type d'appareils électriques possédés, etc.) seraient pour le moment mises à disposition des communes et de startups...à quand leur revente? (pour lire l'article complet, cliquez ici).



Des informations techniques



*La norme NFC 14-100



*La différence entre Kva et KW/h (et pourquoi nos factures d'électricité vont augmenter)



*Le fonctionnement des compteurs communicants (informations en allemand, que vous pouvez facilement traduire avec DeepL)





Comment refuser la pose du compteur Linky

En résumé


Signalez votre refus par lettre recommandée à Enedis ou ES, copie à votre mairie.

Selon votre situation : barricadez votre compteur / signalez votre refus sur le compteur / signalez les limites de votre propriété (au minimum par un panneau « propriété privée »).

Refusez les rendez-vous avec la société de pose des compteurs : ne vous laissez pas intimider par Enedis/ES ou Ok service / Dénoncez le harcèlement des sociétés en charge des Linky auprès de votre mairie (et faites-en état directement aux agents qui cherchent à vous intimider).

Prenez contact avec vos élus pour qu'ils prennent conscience du problème. Renouvelez régulièrement ces contacts. Rendez compte de toutes les irrégularités que vous constaterez de la part de Enedis / ES ou des sociétés de sous-traitance



*Quelques informations à connaître



*Signifier votre refus à Enedis et la société technique de pose (OK Service) par lettres recommandées avec accusé de réception et copie à votre mairie



*En cas d’insistance de la société de pose

-Des exemples de courrier

Ne cédez pas à la pression d'Enedis ou Ok Service.
(les arguments de leurs lettres sont fallacieux, ignorez-les. Par ailleurs, martelez votre refus du compteur et, le cas échéant, faites état du harcèlement moral qu'ils exercent sur vous!)



*Que faire si votre compteur est accessible (limite de propriété ou sur votre terrain)

Faites état de toute violation de propriété (cas du coffret électrique sur votre terrain ou enchâssé dans votre clôture).





Le point sur les actions engagées à Plaine



*Distribution d’une information dans toutes les boites aux lettres de la commune



*Les échanges avec le maire de la commune de Plaine.

mai 2019 /#1


La réponse de M. Bierry à notre demande d'intervention nous est parvenue en date du 02 mai. Nous remercions le président du conseil départemental pour son action auprès de la société Enedis. En effet, il nous écrit: "face aux méthodes agressives employées par cette entreprise, j'ai décidé de contacter directement la société ENEDIS afin qu'ils cessent leur insistance auprès des habitants [car] Il n'est pas acceptable d'en arriver là".
De même, M. Bierry s'engage à contacter M. Grandadam pour évoquer avec lui les reproches que nous avions formulés quant à son refus de considérer la commune comme propriétaire des compteurs et d'agir en conséquence ("en bon père de famille" pour protéger ses administrés).

Cependant nous ne pouvons qu'être déçus par le fait que nos élus se rangent du côté de l'obligation d'implanter les compteurs Linky alors même que les inconvénients avérés voire les dangers attestés de ce système sont plus nombreux que ses avantages.


Vous pouvez télécharger ici le courrier que M. Bierry nous a adressé ainsi que la lettre qu'il a envoyée à la société Enedis pour que cessent leurs manières d'agir.


avril 2019 /#2


Faisant suite à la transmission de nos différents courriers aux élus cantonaux, nous réceptionnons, le 18 avril 2019, un courriel envoyé par le Cabinet de M. Bierry, Président du conseil départemental: M. Bierry devrait contacter la société Enedis pour "dénoncer les méthodes agressives qu’ils utilisent à l’égard des habitants du Bas-Rhin". Nous ne pouvons que saluer cette annonce; en attendant qu'elle soit suivie des faits et qu'elle ait un véritable impact sur Enedis et son sous-traitant.


avril 2019 /#1


-Notre courrier du 22 mars n'ayant pas été discuté lors du conseil municipal du 28/03 (d'après Mr. le Maire, il aurait été distribué aux Conseillés), nous nous sommes rendus à la mairie (F. Jung et D. Jallat), le 16 avril 2019 où nous avons pu rencontrer Mr. Grandadam (maire de Plaine).

Mr. le Maire s'est engagé à répondre à notre courrier du 22/03.    


mars 2019


-Ce refus d'agir et l'absence de réponse précise (le compte rendu du conseil municipal du 12/02/2019 -à télécharger ici- mentionne en point divers de l'ordre du jour notre courrier, mais pas les échanges qui ont eu lieu en séance), nous a incité à écrire, le 22 mars 2019, une ultime lettre à Mr le Maire de Plaine pour le mettre en demeure d'user de son pouvoir de police contre les sociétés Enedis et Ok service au nom de la santé, de la sécurité et du respect de la propriété privée de ses administrés. Une copie de cette lettre a été envoyée aux deux élus du Canton de Mutzig dont dépend la commune; aucune réaction à ce jour.
Lors de la dernière séance du conseil municipal, le 28 mars 2019, M. Le Maire n'a pas fait état de notre mise en demeure.


février 2019 /#3


-Friedrich J. et Denis J. ont assisté au conseil municipal du 12 février 2019
En fin de réunion Mr le Maire de Plaine a informé le conseil du courrier que nous avons envoyé à "Enedis" et "Ok service", sans plus de précision (une copie ayant été distribuée aux élus présents). Il s'agissait de dénoncer les agissements des sociétés Enedis et Ok service et d'en informer l'équipe municipale.    


février 2019 /#2


-Suite aux agissements anormaux (pose sur plaque de bois, violation de domicile, courrier d'intimidation aux opposants) de la société "Ok service" chargée de poser les compteurs communicants à Plaine, un courrier a été envoyé aux sociétés Enedis et Ok service, avec copie à M. le Maire, le 12 février 2019.
Le courrier a été évoqué en conseil municipal (voir ci-dessous). A ce jour, nous n'avons reçu aucune réponse des deux sociétés mises en demeure.


février 2019 /#1


-Un courrier a été envoyé à M. le Maire, le 07 février 2019 pour le sensibiliser à la situation sur sa commune...sans réponse de sa part.


novembre-décembre 2018


-Plusieurs échanges avec M. le Maire ou ses adjoints ont eu lieu, au cours desquels les élus rencontrés affirment que le choix doit être laissé aux habitants de Plaine d’accepter ou de refuser le compteur Linky. En revanche, la municipalité ne souhaite pas prendre de délibération à propos des Linky, arguant de la convention de délégation de service public signée avec Enedis.



*Divers

avril 2019 /#3


Attention, les installateurs de "OK service" sont de nouveau dans notre commune de Plaine.
Si vous ne souhaitez pas un compteur Linky, ne vous laissez pas intimider par eux!
-Contrairement à ce qu'ils affirment, ils n'ont pas le droit de pénétrer sur votre propriété, si vous ne le souhaitez pas.
-Contrairement à ce qu'ils affirment, les relevés de compteur ne sont pour le moment pas payants (et, le seront-ils un jour? Aucune loi à ce jour).
-Contrairement à ce qu'ils affirment, la pose des compteurs Linky demeurera gratuite, même lorsqu'ils auront quitté la commune (et sinon changez d'opérateur!).

Si le coffret du compteur est dans votre propriété: en cas d'absence, fermez votre portail à clef; et si vous n'en avez pas, mettez un panneau propriété privée.
Ils sont en tort s'ils entrent chez vous de force; ils seront encore plus en infraction avec ce signalement.

N'hésitez pas à faire constater une violation de propriété. Faites-nous le savoir; faites-le savoir en Mairie.

Faut-il en arriver à ces solutions (voir ici) pour faire respecter nos choix et surtout lutter pour le bien de tous contre les dangers des compteurs Linky? Malheureusement, en l'état, oui!


à suivre


-Mi février, une habitante de Plaine contacte son avocat pour porter plainte pour violation de domicile contre la société qui a posé sur son terrain un compteur Linky, en son absence et malgré son refus écrit....à suivre



*Photos prises dans le village de Plaine

(Passez la souris sur la photo pour zoomer)

photos1
Pour refuser la pose dans les coffrets en limite de propriété, on se barricade comme on peut.
photos2
Les nouveaux compteurs posés sur des plaques de bois.
photos3
Gouttelettes d’humidité sur le haut d’un nouveau compteur.
photos4
Des coffrets qui ne ferment pas.




Des liens pour s'informer



*Les sites des collectifs anti-Linky



*Le problème des incendies



*Le forcing d’Enedis



*La violation de la propriété privée



*Le vrai du faux



*Comment contacter vos élus pour les informer et solliciter une intervention de leur part



*Divers / des cas d’oppositions intéressants



*Récemment dans le Bas-Rhin



Nous ne sommes pas seuls



Un fil d'informations pertinentes





Nous contacter



N‘hésitez pas à nous faire part de vos témoignages et à compléter ou à corriger les informations que nous diffusons.

Merci de remplir tous les champs marqués *




Vous allez recevoir une copie de votre message (n'oubliez pas de vérifier dans les "spams"). En cas de dysfonctionnements, contactez le webmestre du site (rubrique "mentions légales" en bas de page) en lui envoyant votre message.